Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 juin 2013 5 14 /06 /juin /2013 17:23

425.  

 

Juste un mot de toi,

Et serpente  lente

La folie  brûlante

S’insinue dans les fibres

Corporelles

De l’âme au cœur

Le brasier court

Telle la tempête

Emporte la raison

Vers d’autres horizons

Lancinants  frissons

Les plumes lacèrent ma peau

Le désir se fait douleur

Tapi au creux des cuisses

Le feu ronge la fente intime

Qui pleure son amant

 

Où es tu ?...

 

 

Sonia

Repost 0
26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 16:25

161

 

 

Sur ces terres inconnues

L’explorateur ignore

La peur et les remords.

 

C’est toi quand je suis nue

Qui découvre de l’or

Aux vallées de mon corps.

 

Voyageur audacieux

Viendra boire au calice

L’ambroisie des délices.

 

Et dans le moindre creux

Plongeras sa malice

Douce invite au supplice.

 

L’appendice aguerri,

A l’antre des trésors

Décide de mon sort.

 

Refuge de tes nuits

Dans l’ombre je t’implore

De conquérir encore.

 

Sonia

Repost 0
26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 16:21

009

 

Mes yeux qui croisent ton regard

Ils s’illuminent pleins d’espoir.

Quand nos corps attirés se touchent,

Mes sens avides de  ta bouche,

 

Nos lèvres humides s’en mêlent,

Ta main dans mes boucles rebelles

Se joue des reflets de cannelle.

 

Je dépose au creux de ton cou

Des perles d’eau, de doux bijoux

Frissonne alors mon Amour fou.

 

Fébriles,

Nos doigts qui délacent les liens,

Offrent nos corps aux caresses sans fin.

 

Avide,

Ta bouche glisse sur mon sein,

Happant goulûment le dôme coquin.

 

Ô ! Frisson qui me saisit là,

Glisse vers le cœur et se pose en bas.

 

Chaleur émouvante au creux de mon ventre

Et mes mains qui s’affolent,

Dessinent sur ta peau

Des arabesques folles.

 

A mon tour d’explorer alors

Le satin de ton corps.

 

Mes baisers

Déferlants pointillés,

Goûtent ta peau à la saveur ambrée.

 

 

Je m’attarde au creux de tes cuisses,

Savoure,

Et remonte au lieu du délice.

De mon souffle chaud j’excite le beau

Que j’aperçois dressé,

Tel un roseau.

 

Là, tu gémis mon cœur

Lorsque ma langue glisse

Et monte vers la fleur.

 

 

J’aime sentir vibrer

Caresser ta virilité,

Léchant tous ses contours

De ma bouche en velours.

 

Ton corps comme l’arc se tend,

Vers lui j’ondule lentement

Et tendrement

Je guide mon Amant.

 

L’exquise extase m’envahie

Céleste osmose, dans un cri !

Nos chairs à l’unisson

Transcendent la passion.

 

Délicieuse onde escorte

Sur sa vague m’emporte.

Le tsunami de mon plaisir

Eveille en moi de longs soupirs.

 

 

Sonia

 

Repost 0
26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 16:20

210. 

 

 

Les plumes qui caressent

Sous le vent du désir

Sont des enchanteresses

Qui cherchent mon plaisir,

 

Virevoltent, s’arrêtent

Se posent sur mon sein

Puis n’en font qu’à leur tête

Jusqu’au creux de mes reins.

 

Des papillons s’envolent

De mon corps frissonnant

Alors que caracolent

Les mains de mon amant.

 

 

Sonia

Repost 0
30 novembre 2010 2 30 /11 /novembre /2010 10:00

Tu m’enlaces 
Et délaces mon corsage 
Pas sage, 

Tandis que tes mains 
Pleines d’audace 
Se prélassent 
Sur mes courbes 
Offertes, 

Ma peau 
S’affole, 
Mon sang caracole, 
Dresse mes aréoles 
Qui s’envolent 
Vers tes lèvres 
Dont les caresses 
Brèves 
Sont un délice. 

Voici 
Tes doigts 
Qui glissent 
Mon âme s’enflamme 
Mets fin au supplice ! 

Viens 
Prendre ton dû 
Donne moi ton corps 
Encore !

 

Sonia

Repost 0
27 octobre 2010 3 27 /10 /octobre /2010 12:00

C’est d’abord un ruisseau qui prend source à tes yeux.
Comme un doux clapotis qui est né de tes mains
Et dévale tremblant les courbes de mes seins.
Aux vallées de ma peau il fait poindre le feu,

Et dresse l’herbe folle d’un duvet soyeux.
Puis il se fait rivière en coulant sur mes reins
Quand ta bouche s’attarde au triangle satin.
J’en appelle à ton corps, implorant de mes vœux

La douceur de ta langue à l’orée de mon bois.
Le délicieux supplice a grossi la rivière
Et fait d’elle un torrent qui inonde mes terres.

J’invoque ton amour pour que vienne la joie
D’accueillir ta semence en mon île enfiévrée,
La vague de passion qui viendra m’achever.

 

Sonia

Repost 0
22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 12:00

La déesse Cyprine
Au parfum d’amandine,

Déverse son nectar
Au cœur de cet écrin,
La fleur de nénuphar
Où se pose sa main.

Le désir étincelle
En gouttes cristallines,
Dans la grotte charnelle
Invitant l’étamine.

Donnant à mon amant,
Une ardeur du matin
Il goûte tendrement
À l’intime butin.

Le délice dansant
De sa langue câline,
Sur des charbons ardents
Sa bouche cabotine,

D’un langoureux ballet
Attise le brasier,
J’implore en mon palais
Le pédicule altier.

 

Sonia

Repost 0
19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 12:00

Quand se glissent tes mots au creux de mon corsage
Dans une douce ivresse étoilée de baisers,
Quand la nuit se fait rue pour nos corps embrasés
Je t’offre ma peau nue accueillant paysage.

Vient réclamer ton dû, entame le voyage.
Porté par les soupirs de nos lèvres grisées.
Tu iras dans les prés nouer nos cœurs brisés
En un tendre bouquet aux pétales sauvages.

Non, ne t’arrête pas, je t’en prie mon Amour
Continue le chemin jusqu’à l’autre rivage
Là où le temps s’arrête et où je fais naufrage.

Tu imprimes tes pas, maintenant pour toujours
Sur l'arrondi satin qui ondule ma plage
Sillage de passion, gravé sur notre page.

 

 

Sonia

Repost 0

Présentation

  • : Au nom de la plume
  • Au nom de la plume
  • : Mes poèmes
  • Contact

Recherche

Liens