Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 octobre 2012 2 09 /10 /octobre /2012 22:29

La fraîcheur des eaux pâles

Sur mes joues d’incarnat,

Un ruisseau qui cavale

Jusqu’à mon cœur grenat,

 

Rosée de désespoir

Sur l’aube de l’absence,

Mes larmes vont échoir

Au gouffre de carence.

 

C’est le demi de moi

Qu’emporte le destin

Dans son triste convoi

Vers d’autres lendemains.

 

Sans toi, mon esprit

Dort à la belle étoile

Car mon cœur est épris

Dans les fils de ta toile.

 

 Sonia

Repost 0
1 octobre 2012 1 01 /10 /octobre /2012 08:00

367.

 

La brise se fraye un chemin

Dans le fracas des vies qui courent

Pour arriver jusqu’à ma main.

Je la caresse avec Amour.

 

Pour oublier les lendemains

Il me faudrait donner le jour

A d’autres lignes de la main

Sur le papier et sans détours,

 

J’écrirais la chanson du vent,

Le parfum de tous les amants

L’éclat de ton regard, absent

La saveur d’un rire d’enfant.

 

Pour oublier les jours passés

Il me faudrait donner la nuit

Pages entières dessinées

Au creux de mes rêves d’ennui.

 

Je dessinerais tes paroles

L’arôme de tes paraboles

Les couleurs de ton auréole

Le goût des lèvres en corolles.

 

La brise s’effraie en chemin

Car le fracas des vies l’entoure

Rejoins les lignes de ma main

Et laisse s’envoler l’amour.

 

 

Sonia

Repost 0
30 septembre 2012 7 30 /09 /septembre /2012 22:44

363.

 

De si longs silences

Echarpes de lumières

Evadés de nuit musicale

 

Ces particules dansent

Autour du sommeil

Mon éveil s’épanche

 

Spirale des jours fanés

Glacée le long des murs

Qui peuplent tes absences.

 

De si longs, si lents

 

Effleurements

 

A l’aube d’un crépuscule

Glissent lentement

Sur l’échine d’un rêve,                               

Frôlent

La colonne nue

De mes désirs.

 

De si longs silences

Lissent mes cheveux

Eparses

Avides de sentir tes doigts

Dans leurs chemins de soie.

 

L’aurore pointe

Le long de ces silences

Chut !

 

Sonia

Repost 0
30 septembre 2012 7 30 /09 /septembre /2012 19:11

362. 

 

 

Les mots de tes silences        

Hurlent des regards   

Brûlants de tendresse

 

Et je vois passer des étoiles

A l’ombre de tes lèvres entrouvertes.

 

 

Mes nuits

Enchaînées à ta voix

Délivrent leurs caresses éthérées

Aux courbes de ma solitude.

 

Jusqu’à nos doigts qui s’entremêlent,

Jusqu’à nos bouches qui se frôlent,

Les heures s’étirent

A l’infini.

 

Sonia

Repost 0
30 septembre 2012 7 30 /09 /septembre /2012 19:09

191.

 

Etre à toi, rien qu’à toi

Mon cœur entre tes doigts

Mon corps qui ne se lasse

De tes bras qui l’enlace

 

Mes fibres qui réclament

Ta tendre voix qui clame

La flamme irraisonnée

A l’âme arraisonnée.

 

Le manque me prend là

M’enserre de ses lianes

Brûle ma peau diaphane.

 

L’absence est un fardeau

Qui me brise les os

Quand toi tu n’es pas là.

 

 Sonia

 

 

Repost 0
29 septembre 2012 6 29 /09 /septembre /2012 20:03

292

 

J’ai entendu ta voix au creux d’un coquillage,

Tu me soufflais tout bas que tu m’aimes très fort

Que tu veux devenir seul phare de mon port,

Que nous ferons ensemble un infini voyage.

 

J’ai entendu ta voix au creux d’un coquillage,

Tu caressais mon cœur en disant « je t’adore »,

Tu parfumais mon cou avec des mots trésors.

De toutes ces douceurs je colore une page.

 

Je berce nos amours sur mes alexandrins,

La vague d’encre noir sur des rythmes tendresse

A l’assaut d’une feuille où mes vers se déposent.

 

Syllabes en ondée, une pluie de chagrin

Vient s’échouer sur l’atoll où j’attends ton retour

Avec ce coquillage comme preuve d’amour.

 

Sonia

Repost 0
31 juillet 2012 2 31 /07 /juillet /2012 21:24

238.

 

 

Des larmes en pagaille

Dans les greniers du cœur

Débordent les murailles

De mon tendre bonheur.

 

Chaque fois que tu pars

Mes pleurs qui se bousculent

Aux portes du regard

T’enfermes dans leurs bulles.

 

Je les retiens alors

Comme un précieux trésor

Qui porte dans ses coffres

Cet amour que tu m’offres.

 

J’en emplirais mes rêves

De cette intime sève

Pour que tu m’accompagnes

Au pays de cocagne.

 

 

Sonia

 

Repost 0
30 janvier 2011 7 30 /01 /janvier /2011 19:00

Dans la grisaille des faubourgs

La pierre épanche son chagrin

Le joug des brumes du matin

Pèse sur les lueurs du jour

 

L’ouate épaisse assaille les corps

Ourle les pensées de froideur

Glisse lentement vers les cœurs

Jusqu'à ruisseler dans les pores

 

Ma pelisse de solitude

Alourdie de mélancolie

Traîne son insomnie

Dans l’avenue des habitudes

 

Sur les trottoirs l’arbre ténu

Volute sombre et vaporeuse

Doigts crochus d’une vieille hideuse

Enserre mon âme ingénue

 

Ses arabesques m’ensorcellent

Encre de chine un peu passée

Sur le vélin de cieux glacés

Ses guenilles de gel étincellent

 

Les ailes lourdes de l’ennui

Couvrent les allées de tristesse

Soufflent le vent de ma détresse

Dans ces branches couleur de nuit

 

Dans la grisaille des faubourgs

Je traîne ma peau en carence

Ecorce vidée par l’absence

J’attends qu’enfin perce le jour.

 

 

Repost 0
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 19:00

Le jour s’achève,

Le  vent se lève.

Mes poings se serrent

Au fond de mes poches,

Tandis que nonchalant

Un vieux matou s’étire

Sous un porche.

 

J’allonge mes pas

Dans ceux des chevaux

Qui, jadis,

Tiraient sur le canal

Des bateaux.

 

Mes yeux se perdent

Au milieu des oiseaux

Cormorans et mouettes

Peuplant le bord de l’eau.

 

Dans la lumière du soir

Les vaguelettes rient

De ma mélancolie.

 

Mon amour s’est enfui

Avec les chevaux,

Mon amour a suivi

Le vol des cormorans

Mais lui ne revient pas.

Repost 0
20 novembre 2010 6 20 /11 /novembre /2010 22:22

J’ai trouvé l’âme écho 
Dans les pas du silence, 
Sur le miroir du cœur 
Le reflet d’une absence. 

La pierre de nos lacunes 
Qui ricoche sur l’onde 
Du lac de nos amours, 
En rides de douleur. 

Aux parois des pensées 
Explose la passion 
Une coulée de lave 
Au creux de nos raisons. 

Mais les murs de la vie 
Refusent l’intrusion 
De nouvelles lucarnes 
Ouvertes vers le rêve. 

 

Sonia

Repost 0

Présentation

  • : Au nom de la plume
  • Au nom de la plume
  • : Mes poèmes
  • Contact

Recherche

Liens