Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 janvier 2011 1 24 /01 /janvier /2011 19:00

La ligne d’horizon

Brisée

A fendu mon regard

Qui se perd

Dans tes yeux vides.

 

Où est passée ta vie ?

 

J’accroche des lueurs

Sur les murs de ton âme.

Je cherche des fenêtres

Pour qu’enfin

L’espoir s’engouffre

Et que son souffle tiède

Atteigne

Ton esprit glacé.

 

Je veux secouer la poussière

De ton esprit,

Effacer les traces de pleurs.

 

Je fais la courte échelle

Avec mon cœur

Pour te sortir

Du gouffre.

Repost 0
23 janvier 2011 7 23 /01 /janvier /2011 19:00

Des veines sombres

A l’orée de mon cœur

S’agitent et sombrent.

Adoré, je me meurs !

 

Eloigne l’ombre

Et reviens en cette heure.

Sous les décombres

Se tient l’amour en fleur.

 

Les branches basses

Griffent au gré du vent,

Les tourments tracent

Les rides des serments.

 

Si je trépasse

Trop loin du sentiment,

Quoique je fasse

Tu restes mon amant.

Repost 0
22 janvier 2011 6 22 /01 /janvier /2011 19:00

De cette plume

Perle le sang

Gouttes d’écumes

S’arc-boutant

 

Quand absorbées

Par le papier

Une corolle

De gerbes folles

 

Forme les mots

De mes angoisses

Que tous les maux

Laissent des traces

 

S’érige alors

Mon pauvre corps

Une sculpture

En écriture.

Repost 0
21 janvier 2011 5 21 /01 /janvier /2011 19:07

406

 

Sur les filaments aériens

S’enfile les perles

De rosée

 

Le soleil se joue de la dentelle

Ecartèle la lumière

Jusqu’aux feuilles sombres

 

Entre dans la danse,

La brise plume

T’invite

 

Viens voir

C’est le jour qui t’appelle

 

Huit traits d’encre noire

Sur la toile évanescente

Dame araignée

S'envole

 

Sonia

Repost 0
20 janvier 2011 4 20 /01 /janvier /2011 19:07

Ronde, roule

Douceur polie par les marées

Que lisse ma main

 

Onde charnue

Veinée d’or sombre

Coulée soyeuse sur ma peau

 

Fraîcheur océane

Douillette bulle

Gorgée de littoral

 

Gemme caressante

Granit velouté

D’évanescentes vagues

 

Sphère cajoleuse

Perdue sur les rivages

 

Ronde, roule

Agate marine

Séduisante pierre

 

Va rejoindre tes compagnes

Dans ma boite aux trésors.

Repost 0
19 janvier 2011 3 19 /01 /janvier /2011 19:00

La

Ligne

Blanche

Divise

Le bleu,

Pourtant

Elle lie

Ces deux âmes

D’un bout à l’autre

D’un monde immense.

Lui regarde en bas

Elle observe les cieux.

Leurs pensées se rejoignent

Au milieu de ces nuages

Que l’aube irise de rosée.

Leurs formes éthérées s’embrassent.

Prélude à l’amour, les esprits se mêlent

Dansant dans le ciel avec le soleil.

Puis l’avion atterrit en caressant la terre

Promesse de baisers pour ces deux éloignés.

Repost 0
18 janvier 2011 2 18 /01 /janvier /2011 18:56

Le corps est il astral ou vital ?

Si je n’ai plus de corps

Suis-je disparue ?

Lorsque mon corps est nu

Exposé aux regards avides

Est il charnu ou sensuel ?

 

Le corps est il un objet de désir

Ou le désir dont il fait l’objet ?

Ta corpulence peut-elle être désirée ?

A moins qu’elle ne soit que l’expression de ton désir…

Celui là même qui mènera au corps à corps tant attendu,

Celui là même dans lequel je me jette corps et âme

Pour en sortir l’essence vitale.

 

Et si le corps s’expose aux quatre vents

Va il être peint, sculpté ou desséché ?

Sans ce corps je ne serais qu’une âme errante,

Un corps céleste,

M’élançant à corps perdu

Dans la recherche d’une enveloppe nouvelle,

Dans ce cas on peut dire que le corps est vital !

 

Repost 0
9 décembre 2010 4 09 /12 /décembre /2010 23:36

Cher Père Noël

 

De là-haut sur ton nuage

Tu peux voir comme je suis sage

S’il m’arrive de m’égarer

De remords je suis parée.

 

C’est en toute humilité

Que je viens solliciter

Ta clémence et ta bonté

Afin de me voir gâtée…

 

Je voudrais cher Père Noël

Que tu me donnes des ailes

Afin d’aller vers les terres

Où se trouve la misère

 

Je voudrais cher Père Noël

Leur offrir la bagatelle

Leur montrer des arcs-en-ciel

Qu’ils oublient le goût du fiel

 

Je voudrais cher Père Noël

Que tu peignes une aquarelle

Je plongerais dans ce rêve

Pour leur offrir une trêve

 

J’effacerais les douleurs

Leur mettrais du baume au cœur

Je tuerais toutes les guerres

Et briserais leur calvaire

 

Je voudrais cher Père Noël

Cajoler tous les enfants

Leur offrir un pot de miel

Pour éloigner les méchants.

 

Je sais bien cher Père Noël

Ma  liste est inhabituelle

Mais si tu pouvais seulement

T’y arrêter un instant

 

Je serais pour cette année

La femme la plus comblée…

Repost 0
2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 10:00

Une p'tite pousse, sur un tapis de mousse

Levait ses yeux au ciel, découvrant le soleil.

Que la vie sera douce, au milieu d'la cambrousse

Je donnerais du miel, à l'arôme sans pareil.

 

Maintenant devenu, un grand arbre pointu

Il étire ses ailes, épines éternelles.

Des amis bienvenus, sous le vert chevelu

Ecureuils en querelle, au roux qui étincelle.

 

Il rêve majestueux, de partir avec ceux

Qui s'en vont à l'hiver, enchanter nos chaumières.

Il sera bienheureux, brillant au coin du feu.

 

S'imagine couvert, de milliers de lumières

De guirlandes dorées, de boules colorés,

Tout fier de ses chandelles de sapin de Noël.

 

Sonia

Repost 0
1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 10:00

Tes yeux s’enlisent 
Lisent 
Les mots de mon âme, 

Ta voix se glisse 
Lisse 
Mes boucles rebelles, 

Tes lèvres effleurent 
Fleurs 
Au creux de mon cou, 

Les émotions roucoulent 
Coulent 
Le long de mes joues, 

Ton amour emporte 
Porte 
Le poids de nos rêves, 

Je t’adore 
Dors 
Sur ton épaule. 

 

Sonia

Repost 0

Présentation

  • : Au nom de la plume
  • Au nom de la plume
  • : Mes poèmes
  • Contact

Recherche

Liens