Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 octobre 2012 2 30 /10 /octobre /2012 05:50

401. 

 

Porte ton cœur

Là où le temps demeure

Infiniment petit

Il tombe dans l’oubli

 

Demain peut-être

Sera-t-il remarqué

Au creux des lunes de poussières

Dans le cercle des fées

Sédiment grenat

En attente d’une rivière

 

Allo la terre ?

 

Porte ton corps

Au-delà des rêves

Filament vaporeux

Brossé de lumière pâle

Sous le joug

Des pierres incandescentes

Qui bordent les chemins

 

Demain…

 

Ses cheveux caresseront

L’horizon de tes nuits

Enlaceront ta solitude

Posée chaque soir

Sur l’oreiller

 

Un autre jour

Se lèvera

 

Juste pour toi.

 

 

Sonia

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Au nom de la plume
  • : Mes poèmes
  • Contact

Recherche

Liens